Le IAÏDO : la précision, l'efficacité, la beauté du geste.

ssblog-30-the-origin-and-manufacture-of-the-iaito-group.jpg

Le Iaïdo est un budo, ou art martial japonais tourné vers l’étude du sabre. Le Iaïdo est l’art de dégainer le sabre et couper en un mouvement unique

Le mot Iaïdo est composé de : I, être ; Ai, l’harmonie et Dō, la « voie ». Le véritable Iaido peut se définir comme une technique et comme un état d’esprit.

De nombreux katas (ou formes codifiées) permettent de travailler différentes techniques pour répondre à un ou plusieurs attaquants simultanément en position assise, debout ou parer une coupe puis contre-attaquer. Il n’y a pas en Iaïdo, d’adversaire auquel on fait physiquement face.

Le pratiquant qui exécute les gestes le « vit » d’une manière très intense et le fait que l’adversaire ne lui soit pas réellement opposé n’enlève rien ni à sa véracité ni à son efficacité. Les gestes précis et efficaces sont le prolongement de cette attitude de l’esprit imaginaire.

La nécessité d’une concentration totale permet d’acquérir une parfaite maîtrise de la technique, de ses émotions et de son mental.

Cette disposition mentale s’accompagne de la maîtrise d’une arme, le sabre. Considéré comme l’âme du samouraï, son emploi et son maniement sont entourés de marques de respect en partie inhérentes à la culture traditionnelle Japonaise.

Pour débuter dans la pratique du Iaïdo, le pratiquant démarrera avec un Bokken (sabre en bois).

L’étape d’après, consiste à acquérir un Iaïto, réplique d’un Katana non affûté et réalisé dans un métal chromé (zinc).

Enfin après plusieurs années d'expérience, le pratiquant utilisera un Shinken, Iaïto avec une lame tranchante qui nécessite une grande maîtrise et une concentration extrême.

Jacques ROGER

Mobile : 06 81 24 54 20

Email : jacquessamourai@aol.com